Nouvel actif de nutrition sportive ReWin(d) : étude clinique et protocole

Publié le:
août 29, 2019
Publié dans:
Nutraceutical Industry

Afin d’accompagner les professionnels de l’industrie nutraceutique, Natural Origins a conçu un actif de nutrition sportive afin d’améliorer la performance sportive notamment en termes de récupération.

Zoom sur l’étude clinique mené sur l’actif ReWin(d) et le protocole mis en place pour démontrer son efficacité.

 

ReWin(d) : un nouvel actif de nutrition sportive pour améliorer les performances

 

L’actif ReWin(d) est un produit de nutrition sportive formulé au naturel. Contrairement aux actifs classiques, c’est un produit 100 % biologique qui exploite la totalité des bienfaits des plantes.

Conçu avec le Botanical Studio de Natural Origins, ReWin(d) s’inscrit dans la même démarche que l’actif Exten(d) et vise à aider les sportifs à améliorer leurs performances tout en prenant soin de leur santé.

 

Etude clinique sur l’actif ReWin(d) : protocole et déroulé des tests

 

1. Protocole de l’étude clinique

 

ReWin(d) est un actif issu de plantes faiblement transformées. Il contient de ce fait le totum de la plante avec des effets scientifiquement prouvés appuyés par une étude clinique.

La conduite des essais cliniques de l’actif ReWin(d) a donc été confiée à un laboratoire indépendant. Voici les paramètres de cette étude clinique menée sur 4 semaines en double aveugle :

  • L’étude a été menée sur 40 sportifs volontaires,
  • âgés de 20 à 25 ans
  • répartis en un groupe « ReWin(d) » et un placebo ;

 

2. Déroulé de l’étude clinique sur l’actif ReWin(d)

 

Afin d’analyser les effets de ReWin(d) sur les dommages musculaires causés par une pratique sportive intense, les volontaires ont été soumis à deux types d’exercices pour simuler en laboratoire un exercice physique soutenu :

  • Exercice 1 : mouvements pliométriques : cet exercice consiste en 10 cycles de 10 sauts, avec charge, entrecoupées d’une minute de repos.
  • Exercice 2 : mouvements excentriques des quadriceps: il s’agit ici d'enchaîner 3 cycles combinant des séries d’exercices.

 

Chacun des deux exercices implique une haute intensité de manière à simuler un effort de type semi-marathon ou trail.

L’objectif était de provoquer l’inflammation des muscles induisant une douleur dans les 72 heures après l’effort (Delayed-Onset Muscular Soreness, DOMS) [1] ou courbatures en français.

Ces exercices ont donc permis d’assurer le suivi de l’inflammation et de la douleur par des mesures avant l’effort ainsi que pendant 72 heures après l’effort, au terme d’une cure de ReWin(d) pendant quatre semaines.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos actifs de nutrition sportive ? Contactez nos experts du Botanical Studio !

Nouveau call-to-action

 

Sources :

[1] Eccentric Muscle Contractions: Risks and Benefits. Hody et coll. Front. Physiol., 03 May 2019. https://doi.org/10.3389/fphys.2019.00536

[2] Douglas et al, “Chronic Adaptations to Eccentric Training: A Systematic Review”. Sports Med (2017)47:917–941. DOI 10.1007/s40279-016-0628-4

Nutraceutical Industry

  • Partager cet article:
Marc Roller, PhD

Marc Roller, PhD

CEO & Partner Natural Origins - Head of Innovation

Laisser un commentaire

Articles recommandés