Pourquoi choisir un ingrédient faiblement transformé dans le cadre d'une formulation de nutrition sportive ?

Auteur: Emilie Leconte
Publié le:
août 22, 2019
Publié dans:
Nutraceutical Industry

Depuis quelques années, dans le domaine de la nutrition sportive, comme dans le reste de la nutrition, on observe une forte demande des consommateurs pour les produits naturels. Ceux-ci mettent au même niveau leur exigence d’efficacité et celle de qualité et de santé.

 

Zoom sur les ingrédients faiblement transformés

 

Les ingrédients faiblement transformés sont issus de plantes qui n’ont pas été soumises à des procédés chimiques d’extraction. À la place, ces plantes subissent des traitements physiques tels que des tris, séchages, broyages.

Par ailleurs, des traitements de débactérisation (par traitement thermique court) sont nécessaires pour garantir une conformité microbiologique.

 

Quelle est la différence entre une poudre et un extrait de plantes ?

 

Il existe donc une différence fondamentale entre une plante en poudre et un extrait de plante.

Dans le cas d’une poudre les plantes conservent toutes leurs propriétes, le totum est conservé, ce qui n’est pas le cas des procédés d’extractions qui ont pour conséquence d’isoler certaines molécules et de les concentrer.

Néanmoins, cette succession d’étapes de transformation élimine des composés essentiels présents naturellement dans les plantes. La faible transformation de celles-ci présente l’avantage de préserver des fibres et tous les protéines et minéraux.

Un aliment est bien plus qu’une somme de quelques principes actifs chimiques. En effet, il est d’une part prouvé qu’il existe une synergie d’action entre ces nutriments et d’autre part leur forme physique a un impact essentiel sur leur absorption par l’organisme [1].

Par conséquent, un produit de nutrition sportive formulé à partir d’un mélange de plantes en poudre pourra avoir des effets bénéfiques au-delà de l’effet premier ciblé.

 

Les ingrédients faiblement transformés : une méthode de fabrication plus exigeante

 

La faible transformation des plantes demande une totale maîtrise des matières premières, qui doivent être exemptes de contaminants de type pesticides, toxines ou métaux lourds.

En effet, comme il n’y a pas d’extraction, il n’y a pas non plus d’étapes spécifiques d’élimination des substances toxiques : ceci implique d’utiliser des ingrédients de très grande qualité issus de l’agriculture biologique.

La mise en place de filières agricoles aux quatre coins du monde est un enjeu de taille pour répondre aux besoins des industries nutraceutique et agro-alimentaire. Cette maîtrise de la source permet une sélection des lots de matière première à travers des cahiers des charges précis et contrôles analytiques drastiques.

 

Conclusion

 

Opter pour un ingrédient peu transformé dans la formulation d’un produit de nutrition sportive permet de répondre à une demande croissante des consommateurs en termes de transparence mais également de préserver le totum de la plante et ainsi de profiter de l’ensemble de ses bienfaits.

Découvrez l’ensemble de nos ingrédients naturels botaniques sur notre e-platform.

cta-eplatform

Sources :

[1] Compte rendu de la commission d’enquête sur l’alimentation industrielle : qualité nutritionnelle, rôle dans l’émergence de pathologies chroniques, impact social et environnemental de sa provenance. Assemblée Nationale. 6 juin 2018. http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/cr-cealimindu/17-18/c1718009.pdf

 

 

Nutraceutical Industry

  • Partager cet article:
Emilie Leconte

Emilie Leconte

Sales Manager

Laisser un commentaire

Articles recommandés