Rendez-vous saisonnalité : l'ortie Urtica dioica L.

Publié le:
novembre 04, 2021

Très répandue dans les régions tempérées, l’ortie est connue de tous pour ses feuilles urticantes, à l’origine de son nom latin Urtica dioica L. Cette plante, qui semble pourtant inhospitalière, est en fait une véritable source de bien-être et une précieuse alliée pour notre corps. Découvrez ses applications en nutraceutique ainsi que notre sourcing bio et 100% français…

 

L'ortie et son utilisation en nutraceutique

 

Déjà connue dans l’Antiquité, les grecs et les romains s’en servaient pour soigner la toux, la tuberculose, l'arthrite ainsi que pour stimuler la pousse des cheveux. En médecine ayurvédique, on emploie l’ortie en association avec d’autres plantes pour traiter les hémorragies utérines, les saignements de nez, les éruptions cutanées et l’eczéma. Les Amérindiens, quant à eux, l’utilisaient pour soulager les douleurs rhumatismales, ainsi que pour soutenir les femmes durant l’accouchement. (1) (4)


En infusions ou sous forme de gélules, on profite aujourd’hui de ses propriétés reminéralisantes et anti-inflammatoires.

 

Téléchargez notre infographie sur les thés et infusions aux allégations santé


Calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium ou encore sodium, elle est une source impressionnante de minéraux, elle contient des vitamines du groupe B, l’acide ascorbique, des carotènes, des polyphénols mais aussi des protéines végétales de grandes qualités… (2), (3). C’est donc un aliment complet qui peut être une réponse à de nombreuses carences nutritionnelles.


Sa composition lui confèrerait des vertus anti-inflammatoires particulièrement intéressantes chez les sportifs ou les personnes souffrant de douleurs articulaires. La partie aérienne de l’ortie a fait l’objet de nombreuses études dont plusieurs démontrent son potentiel anti-inflammatoire (5) (6). Certaines indiquent, qu’en association avec d’autres nutriments, l’ortie diminuerait le besoin d’antalgiques et améliorerait les symptômes des patients atteints d’arthrose du genou ou de la hanche. (7)

 

 

 

Notre sourcing bio et 100% français

 

C’est dans la Drôme que nous retrouvons notre producteur, un homme dynamique, amoureux de son travail et passionné de botanique. Notre partenaire se lance dans la production des plantes aromatiques et médicinales en 1998, il développe progressivement différentes espèces et s’oriente spontanément vers l’agriculture biologique.

 

Téléchargez notre guide sur les ingrédients biologiques

 

Il met un point d’honneur à produire en adéquation avec ses valeurs : la santé, l'écologie et le développement durable. Il entretient la biodiversité afin d’équilibrer naturellement ses cultures et déploie des réservoirs à insectes pollinisateurs en sélectionnant ses plantes. Implantées au cœur d'un terroir riche et fertile, ses plantations jouissent de conditions idéales pour une croissance saine.


De mai à octobre, il récolte l’espèce Urtica dioica L., la grande ortie, encore appelée ortie commune. Grâce à son travail, à ses connaissances botaniques pointues mais aussi à la maîtrise de ses terres, il nous offre une matière première irréprochable et biologique, que nous transformons en ingrédients botaniques avec plaisir :

 

 

Bio ortie piquante partie aérienne coupe infusette 0.3-2.0 mm France
Bio ortie piquante partie aérienne coupe pyramide 3.0-6.0 mm France
Bio ortie piquante partie aérienne coupe vrac 4-10 mm France
Bio ortie piquante racine poudre 300 µm débactérisée
Bio ortie piquante poudre débactérisée Optifine

 

 

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande complémentaire sur cette référence.

Pour retrouver toute notre gamme, n’hésitez pas à consulter notre catalogue en ligne disponible 24/24 et 7/Pour retrouver toute notre gamme, n’hésitez pas à consulter notre catalogue en ligne disponible 24/24 et 7/7

CTA - saisonnalité des matières premières végétales

Sources:

(1) https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=ortie_ps

(2) https://www.horizons-journal.fr/lortie-est-plus-riche-en-proteines-que-la-luzerne

(3) https://www.healthline.com/nutrition/stinging-nettle#TOC_TITLE_HDR_2

(4) https://www.agrireseau.net/agriculturebiologique/documents/guide-Ortie.pdf

(5) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3529973/

(6) https://www.sciencedirect.com/topics/biochemistry-genetics-and-molecular-biology/urtica-dioica

(7) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20015358/

Herbal and Tea Industry, Food and Beverage Industry, Nutraceutical Industry

  • Partager cet article:
Nadine Bromberger

Nadine Bromberger

Purchasing Manager

Laisser un commentaire

Articles recommandés