Pourquoi préférer un ingrédient naturel biologique pour les produits nutraceutiques ?

Publié le:
mars 12, 2019
Publié dans:
Nutraceutical Industry

Développer un produit nutraceutique à partir d’ingrédients naturels biologiques répond à une demande forte du marché. On constate aujourd’hui que la production biologique apporte des réponses concrètes à de nombreuses attentes des consommateurs.

Voyons ensemble 4 raisons de préférer un ingrédient botanique biologique pour vos produits nutraceutiques.

 

1. Ingrédient botanique biologique : la recherche de naturalité

 

Tout d’abord, les ingrédients botaniques biologiques répondent à la recherche de naturalité exprimée par les consommateurs.

Cette tendance de consommation est constatée depuis plusieurs années.Une étude réalisée en France en 2012 souligne que « 80% des consommateurs se déclaraient intéressés par la recherche de naturalité ».

Le marketing de filière peut vous permettre de vous différencier en répondant à ces attentes !

Le constat est toujours le même aujourd’hui. Les consommateurs sont de plus en plus vigilants à la composition de leurs produits. Ils s’informent, décryptent les étiquettes des produits et utilisent même depuis quelques années des applications de comparaison. Il existe une demande forte pour des ingrédients naturels sans pesticides, sans antibiotiques, sans OGM. Une demande à laquelle répondent parfaitement les ingrédients botaniques biologiques.

 

2. Quête d’authenticité

 

De manière assez similaire à la recherche de naturalité, les consommateurs sont en quête d’authenticité. Ils attendent en quelque sorte un retour aux méthodes de culture d’antan, une demande qui trouve des réponses dans l’agriculture biologique.

La production d’ingrédients botaniques biologiques privilégie des méthodes de culture mécaniques. La lutte contre les nuisibles dans les cultures fait appel à des techniques utilisées depuis de nombreuses années (bandes fleuries, haies…).

 

3. Choisir des ingrédients botaniques biologiques pour plus de transparence

 

La recherche de naturalité et d’authenticité constatée ces dernières années s’exprime aussi par une demande forte en terme de transparence. Les différents scandales alimentaires ayant eu lieu ces dernières années ont rendu les consommateurs de plus en plus méfiants.

Lors de la dernière édition du SIAL, une étude internationale nous a par exemple appris qu’en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Etats-Unis, au moins 80% des consommateurs souhaitent plus de transparence pour leurs produits alimentaires.

Les consommateurs veulent non seulement connaître la liste et l’origine des ingrédients présents dans leurs produits mais aussi savoir les techniques employées pour leur obtention.

La certification bio prend alors tout son sens.Les organismes certificateurs s’assurent du respect des cahiers des charges de l’agriculture biologique par différents contrôles.

Les filières d’ingrédients botaniques biologiques ont également l’avantage d’offrir une traçabilité optimale des zones de cultures jusqu’aux consommateurs.

 

4. Priorité à la santé

 

Les trois points évoqués précédemment traduisent un besoin de réassurance chez les consommateurs. On constate notamment une grande inquiétude des consommateurs concernant les impacts des produits sur la santé.

Ce constat est fort, en particulier pour les produits nutraceutiques dont la vocation première n’est autre que préserver et/ou améliorer la santé. Avec des bénéfices santé démontrés, les ingrédients botaniques biologiques apparaissent comme le choix idéal pour rassurer les consommateurs.

Pour découvrir notre gamme d'ingrédients botaniques biologiques, n’hésitez pas à visiter notre e-platform.

cta-eplatform

Sources :

  • BLEZAT Consulting, Crédoc et Deloitte Développement Durable. Etude prospective sur les comportements alimentaires de demain et élaboration d’un dispositif de suivi des principales tendances de consommation à destination des entreprises de la filière alimentaire. Janvier 2017.
  • Règlement européen n° 834/2007 du Conseil du 28 juin 2007. Journal officiel de l’UE – L-189 du 20 juillet 2007.
  • Règlement européen n° 889/2008 de la Commission du 5 septembre 2008. Journal officiel de l’UE – L-250 du 18 septembre 2008.
  • Market Intelligence et Kantar TNS. Food 360™. Edition pour le SIAL 2018.
  • Valérie Xandry. Transparence, qualité… ce qu'attendent les consommateurs de l'alimentation. Challenges. 22 octobre 2018.- Mie et al. Human health implications of organic food and organic agriculture: a comprehensive review. Environmental Health. 2017;16(1):111.
  • Mie et al. Human health implications of organic food and organic agriculture: a comprehensive review. Environmental Health. 2017;16(1):111.

Nutraceutical Industry

  • Partager cet article:
Nadine Bromberger

Nadine Bromberger

Purchasing Manager

Laisser un commentaire

Articles recommandés